Informations Presse

  • 16 mars - plan de continuité d'activité mis en place à l’Université Polytechnique Hauts-de-France

La gouvernance de l’Université polytechnique Hauts-de-France suit scrupuleusement les consignes de son ministère de tutelle depuis le début de l’épidémie de Coronavirus.

Samedi 14 mars, suite à la prise de parole du Premier ministre Edouard Philippe, déclarant le passage au stade 3 de l’épidémie, l’université a déployé un plan de continuité de service et de continuité pédagogique qui a pris effet dès le lundi 16 mars 2020.
Une cellule de crise est mise en place pour rendre compte aux autorités, s’assurer que les missions essentielles de l’université sont assurées, communiquer au personnel et aux étudiants.

Continuité de service

Le télétravail est favorisé massivement, sauf pour les activités qui nécessitent une présence dans les locaux et pour maintenir les fonctions vitales.

Continuité pédagogique

Pour pallier l’arrêt des activités de formation en présentiel à compter du 16 mars 2020, l’établissement a orienté les enseignants vers des outils facilitant l’enseignement à distance. Notamment les plateformes Moodle (apprentissage en ligne) et BigBlueButton (classes virtuelles).
Pour une utilisation optimale de ces outils, l’université a diffusé un kit de continuité des enseignements et mis en place une hotline en semaine de 9h à 17h.
Plus aucun nouveau départ en stage n’est autorisé. Des dispositions seront prises par les équipes pédagogiques pour que l’absence ou l’interruption d’un stage n’empêche pas la validation du semestre pour l’ensemble des cursus.

Continuité de la recherche

Le travail à distance est de rigueur pour les enseignants chercheurs, doctorants, post doctorants, stagiaires, apprentis… Toute activité expérimentale est suspendue et les plateformes technologiques mises en stand-by.

Continuité de l’information

L’université a par ailleurs mis en place un site internet répondant à chaque interrogation qu’un étudiant est légitimement en droit de se poser. Elle informe également régulièrement son personnel, via l'intranet et la messagerie de l’université.

  • 29 avril - L'université se mobilise pour ses étudiants : point des actions menées

Dès le début de la crise sanitaire et en parallèle des activités liées à la continuité pédagogique, l’université a renforcé son travail d’accompagnement des étudiants.

Une commission d’attribution d’aide d’urgence a rapidement été mise en place. Cette dernière traite les demandes individuelles au cas par cas et apporte une aide financière pouvant aller jusqu’à 200 euros.

Pour le cas particulier des étudiants qui se trouvaient à l’étranger, des aides financières ont été accordées afin d’aider à la prise en charge des frais engagés pour le retour précoce ou pour un départ en stage non effectué.

Le centre de santé de l’université et le CROUS sont mobilisés pour une prise en charge des étudiants d’ordre médical ou psychologique et des consultations téléphoniques sont organisées sur rendez-vous. Les services sociaux assurent également des consultations téléphoniques.

Afin de soutenir les étudiants dans ce contexte difficile, l’université a pris l’initiative de commander et faire livrer 400 repas équilibrés aux étudiants confinés à la résidence universitaire Jules Mousseron pendant la période de fermeture de printemps.

Et depuis le 27 avril, elle a décidé de continuer à prendre à sa charge 2 repas par semaine et par étudiant, et d’étendre cette action aux étudiants de 4 résidences universitaires.

Depuis le début du confinement, elle a par ailleurs encouragé l’ouverture exceptionnelle de l’épicerie solidaire étudiante « Agoraé », permettant la distribution de colis de première nécessité aux étudiants inscrits.

S’agissant de l’isolement numérique, une enquête a été mise en place par mail auprès des étudiants. A ce jour, des ordinateurs ont été achetés pour 4 étudiants. Des prêts d’ordinateurs vont également être mis en place.

Enfin une adresse e-mail spécifique a été créée pour répondre à toutes les questions des étudiants en cette période particulière.

 

Contact : pascale.frizot[at]uphf[dot]fr