Solidarité-covid-19

Les actions de solidarité ont été nombreuses à l'Université Polytechnique Hauts-de-France dans sa communauté.

 

ALPHA ONE

Aide envers le personnel soignant

ALPHA ONE est une SAS de location de véhicule basée à Bruay-sur-l'Escaut et fondée en 2019 par deux étudiants de l'UPHF,  Nadhir Ait Ahmed  et Sofiane Janan, respectivement étudiants en 1e et 2e année de la Licence Gestion à l'IAE Valenciennes et un étudiant en Master MEEF à l'ESPE, Sabri Djelassi.

La Société a, comme tant d'autres, respecté les directives gouvernementales et sanitaires et naturellement cessé son activité afin de lutter contre la propagation du coronavirus. Toutefois, les trois étudiants ont décidé, depuis la fin du mois de mars, de mettre à disposition gratuite du personnel soignant ou de toute personne réquisitionnée pour servir l'intérêt public, quatre véhicules de leur parc. Un bel engagement citoyen !

 

 

 

 

Entraide entre étudiants

dutKhadim Dieye, étudiant en 2ème année de DUT GMP, Président du Cercle des Étudiants Sénégalais de Valenciennes (CESVal), a réagi à l'urgence en menant une action pour aider les étudiants dans le besoin.

Avec son association, il a organisé une cagnotte Leetchi en ligne.

Les fonds collectés ont ainsi permis d'acheter des denrées alimentaires et de les distribuer  : viande, lait, sucre, pâtes, riz, huile, ..., ont été distribués aux étudiants les plus précaires de l'UPHF.

Un bel élan de solidarité !

 

La FEV, solidaire avec les étudiants confinés

AgoraePendant le confinement, les étudiants bénévoles de la FEV ont été des partenaires précieux. Dès le début, tous ont été très actifs pour apporter des solutions aux étudiants les plus précaires, notamment ceux confinés en résidence universitaire. Par le biais de l’épicerie solidaire Agoraé, ils ont organisé une distribution gratuite de colis de première nécessité pour une trentaine d’étudiants pendant les congés de printemps. Jeudi 7 mai, s’appuyant sur une subvention de l’université, du VAFC et l’aide logistique du magasin Carrefour de Condé-sur-Escaut, une vingtaine d’étudiants de la FEV étaient mobilisés pour une distribution, dans le hall de la résidence universitaire Jules Mousseron, de plus de 150 colis gratuits comprenant des produits alimentaires et d’hygiène.
«Dès le début de la crise sanitaire, beaucoup d’étudiants se sont retrouvés dans le besoin suite à la perte d’un job ou d’un contrat d’alternance par exemple. Nous avons alors ajusté nos critères d’attribution d’aide et d’accès à l’épicerie solidaire pour qu’ils soient plus nombreux à pouvoir en bénéficier. D’habitude nous avons environ 30 bénéficiaires par semestre. Là, sur la seule période de confinement, nous sommes montés à 150 bénéficiaires», explique Baïla Baeyaert, présidente de la FEV.

Tout au long du confinement, l’épicerie solidaire Agoraé, qui permet aux étudiants bénéficiaires d’accéder à des produits variés et de qualité pour un coût de 70% à 90% moins cher qu’en grande surface, a pu rester ouverte un jour par semaine.

 

Des masques pour nos étudiants en résidence   livraison de masques

Suivie au Hubhouse pour son projet de création d'entreprise dans le domaine de la mode, Katia SLAIM, en Master 2 EMPME (Entrepreneuriat & Management de Petites et Moyennes Entreprises) a participé à l'action solidaire de la mairie d'Aulnoy-lez-Valenciennes.

En effet, notre étudiante entrepreneure a réalisé 100 masques conformes AFNOR qu'elle a offerts gratuitement à la ville, et ensuite livrés à destination des étudiants restés en résidence universitaire. Estampillés de la marque de son entreprise SOKA FASHION, les masques sont originaux, modernes et conçus en tissu africain.

Félicitations à Katia SLAIM qui a mis à disposition ses compétences en faveur de la solidarité dans le cadre de cette pandémie, et qui a adopté de ce fait la posture d'un chef d'entreprise engagé.

 

 

Les étudiants sénégalais offrent des masques à l'université

don

 

Mercredi 20 mai, Khadim Dieye, président du cercle des étudiants sénégalais de Valenciennes et étudiant en DUT Génie Mécanique et Productique dans notre établissement, était accompagné de plusieurs étudiants pour faire un don de 100 masques en tissu pour les personnels de l’université polytechnique Hauts-de-France.

Le cercle des étudiants sénégalais de Valenciennes a confectionné un total de 400 masques que son président a souhaité répartir entre les étudiants sénégalais de Valenciennes (150), la ville de Valenciennes (100), les personnes sans domicile fixe (50) et l’université (100).

Le président de l’université Abdelhakim Artiba a salué cette initiative et a chaudement remercié l’association et son président. Il a souligné combien les étudiants du Sénégal sont très appréciés à l'Université, pour leur sérieux et leur implication dans leurs études.

 

 

 

 

Solidarité : dons aux étudiants de la résidence Mousseroncollectee

Plus de 300 étudiants résident à la Résidence Mousseron du Mont Houy.   

A cause du confinement, certains d’entre eux ont vu leur situation financière se dégrader avec la perte de leurs jobs étudiants par exemple.

Un élan de solidarité s’est dernièrement mis en place entre quelques personnels de l’INSA Hauts-de-France qui ont lancé un premier appel aux dons par un simple mail. Ce mail a porté ses fruits et ils ont pu rapidement déposer 4 caddies de courses à la résidence. Une jolie collecte !

 

 

 

 

 

Les cordées de la réussite 2020 : les étudiants conservent le lien avec les lycéens malgré le confinement

tutoratEn cette période historique de travail à domicile et de confinement, notre quotidien s'est vu transformé. Bon nombre de lycéens ont perdu une grande partie de l’interaction sociale qu'ils avaient.
Des étudiants de l'association Égalité Des Chances, participant au programme régional « Cordées de la réussite » de l'INSA Hauts-de-France mené par Audrey La Duca, sont présents dans 10 lycées de la région, et ont décidé d'agir. Ils effectuent habituellement des séances de tutorat hebdomadaires autour de la méthodologie de travail, l'ouverture sur le monde, le débat argumenté et les études supérieures. Dans ce contexte ils ont souhaité continuer leurs actions et entretenir le contact avec les lycéens par le biais de jeux en ligne comme le pictionary où jeunes et tuteurs peuvent discuter, rigoler et commenter et être en contact.Enfin les séances s’achèvent par une discussion ouverte où chacun évoque ses passions, sa façon de vivre les évènements et ses doutes.
En gardant ce contact, en continuant à entretenir la facilité d’échange entre les individus, nous espérons rendre le retour à une vie normale plus facile pour tous.

 

 

Félicitations à tous et grand merci pour cet élan de solidarité !